Quelles sont les possibilités que la loi m’offre pour réduire mon imposition sur la fortune en tant que résident fiscal français ?

Par exemple, les investissements dans les PME vous permettent de diminuer votre ISF à payer, les investissements dans des groupements forestiers diminuent votre base taxable à l’ISF. Cependant, il est à regarder si vous pouvez bénéficier du plafonnement de l’ISF ou du bouclier fiscal dans ces différentes formes et évolutions.

Je suis non-résident fiscal français, suis-je concerné par l’ISF ?

Oui, vous devez déclarer à l’administration fiscale française la valeur de vos biens immobiliers détenus en France en tant que non-résident.

3. Gestion des actions et produits dérivés

Chapitre 1 : Les actions et les titres assimilables
Section 1 : Introduction
Section 2 : Rendement et risque des actions
Section 3 : Les actions ordinaires
Section 4 : Les titres assimilables
Chapitre 2 : Le marché des actions
Section 1 : Le marché boursier français
Section 2 : Les modalités de négociation
Section 3 : La formation des cours
Section 4 : L’information sur les marchés
Chapitre 3 : Les opérations sur les actions
Section 1 : Les émissions d’actions
Section 2 : Les offres publiques
Chapitre 4 : L’évaluation des actions
Section 1 : Le principe de base
Section 2 : L’approche actuarielle
Section 3 : L’approche par les indicateurs
Chapitre 5 : La gestion de portefeuille
Section 1 : Le contexte de la gestion de portefeuille
Section 2 : Le choix de la structure globale du portefeuille
Section 3 : La diversification du portefeuille
Section 4 : Les modes de gestion
Chapitre 6 : Introduction aux produits dérivés
Section 1 : Présentation générale des produits dérivés
Section 2 : Les contrats à terme Section 3 : Les options

Pol Dupont, Directeur d’entreprise, Paris

J’ai décidé de développer une relation suivie avec Madame Padovani en raison de sa compétence financière qui m’a donné accès à une large palette de produits du marché non rattachés à un même établissement particulier de manière à pouvoir accéder aux meilleurs gestionnaires.

J’ai aussi apprécié sa compétence juridique dans l’assistance qu’elle nous a apporté, dans le règlement important de notre vie familiale (décès de mon père, mariage de mes enfants, donations à mes petits-enfants…).

{{{Enfin, il faut souligner que les conditions de sécurité et d’honnêteté sont absolues et que la confiance est établie.}}}

Juliette et Robert Dubois, retraités, anciens pharmaciens, Nice

Après avoir vendu un bien immobilier en France, nous disposions d’un capital que nous désirions placer. Notre problème était de trouver une personne qui ait la patience de comprendre nos besoins et nos craintes et qui puisse nous conseiller au mieux. Delphine Padovani s’est révélée être cette personne. {{{Elle a su nous écouter, nous conseiller utilement non seulement sur les placements, mais également sur les choix fiscaux à faire dans notre situation bien particulière, n’hésitant pas à nous faire bénéficier de son carnet d’adresse.}}}

Nous sommes entièrement satisfaits par le suivi qu’elle a fait sur nos placements qu’elle a su mettre à l’abri juste à temps. C’est une grande chance au regard de la crise financière qui accable certaines personnes en ces temps difficiles.

Marie-Blanche Vandevelde, cadre supérieur, secteur internet, Paris

Chère Delphine,

Je tenais malgré tout à te remercier personnellement pour ton excellent travail et l’aide précieuse que tu nous a apportée face à nos problèmes.
Quand je dis problèmes, je devrais dire choix et c’est bien pire encore.

{{{C’est la première fois que nous faisons appel à une gestionnaire de patrimoine indépendante et mon dieu pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt !
Tout le monde devrait faire appel à quelqu’un comme toi.
}}}

Tu n’imagines pas le désarroi dans lequel nous nous trouvions lorsque ces deux successions nous sont arrivées en quelques mois d’intervalle.
Je t’avouerais que personnellement, j’étais résolue à perdre beaucoup de choses et beaucoup d’argent, cela me paraissait inévitable mais rien encore face à ces maudites décisions à prendre, presque au hasard ou sur le conseil du dernier des notaires ou du premier des banquiers.

Que d’erreurs nous aurions commises et que de pertes sans tes précieux conseils.
Je ne te cache pas que j’ai ressenti ces successions comme de vraies catastrophes à gérer au moins de vue administratif et financier.
Et je me rends compte aujourd’hui à quel point nous ignorons tout des lois, des règles et des conventions, j’ai l’impression que nous étions du pain béni pour les gestionnaires de tous poils !

Encore un millier de mercis.

2. Gestion des obligations et produits de taux

{{{L’épargne investie : le produit et son marché}}}
-* Chapitre 1 : Acquérir et gérer des obligations « en direct »
-** Section 1 : Pourquoi des obligations ? Les caractéristiques originales du produit
-** Section 2 : Pourquoi des obligations « en direct » ? Avantages et inconvénients
-* Chapitre 2 : Où les acquérir ? Acheter ou souscrire ?
-** Section 1 : L’acquisition sur le marché primaire (à l’émission)
-** Section2 : L’acquisition sur le marché secondaire

{{{Objectifs et contraintes d’une gestion obligataire}}}
-* Chapitre 1 : Rendement et rentabilité, objectifs intermédiaires de la gestion
-** Section 1 : Le rendement du titre à l’émission
-** Section 2 : Le rendement et la rentabilité du titre acquis sur le marché secondaire
-* Chapitre 2 : De l’épargne investie à l’épargne disponible : les contraintes sur la rentabilité
-** Section 1 : La contrainte fiscale
-** Section 2 : Les contraintes d’origine économique : l’environnement économique et le fonctionnement des marchés

{{{Gestion obligataire et stratégies d’optimisation patrimoniale}}}
-* Chapitre 1 : Exemples de gestion obligataire et de stratégies de protection contre le risque
-** Section 1 : Stratégies de protection contre les risques
-** Section 2 : Le risque au service de la gestion
-* Chapitre 2 : Calcul obligataire et optimisation patrimoniale
-** Exemples de stratégies patrimoniales utilisant la gestion obligataire

1. Environnement economique et financier du conseil patrimonial

{{{L’environnement économique du patrimoine, la rentabilité et le risque}}}
-* Introduction générale : la nécessité de connaître l’environnement économique et financier
-* I – La « demande de conseil » et l’environnement économique et financier
-* II – L’ « offre de conseil » et l’environnement économique et financier
-** Chap 1 : le circuit économique
-** Chap 2 : Le bouclage monétaire et financier du circuit
-** Chap 3 : Le basculement des années 80 et 90 : l’économie mondiale de marchés de capitaux
{{{La nouvelle économie de marchés de capitaux}}}
-* Chap 1 : De « l’économie d’endettement » à l’économie de « marchés de capitaux » : la transformation des structures financières des années 80
-* Chap 2 : Les nouveaux produits et la nouvelle logique
-* Chap 3 : La rentabilité attendue des actifs patrimoniaux
-* Chap 4 : Les taux d’intérêt, le prix des titres et l’environnement économique
{{{Analyse des marchés d’actifs et arbitrage patrimonial, application à l’immobilier}}}
-* 1ère partie : Evaluation des marchés d’actifs et arbitrage patrimonial
-** Chap 1 : Les critères d’évaluation
-** Chap 2 : L’arbitrage entre actifs ou marchés/L’allocation d’actifs
-* 2e partie : Analyse économique du marché immobilier
-** Chap 1 : Le marché immobilier, l’environnement et les marchés de capitaux
-** Chap 2 : Acteurs, produits et modes de détention immobiliers
-** Chap 3 : Notions d’évaluation immobilière ; rentabilité et risque du placement immobilier
-** Chap 4 : Les indicateurs spécifiques de l’état du marché immobilier
-* Conclusion : Bulle ou hausse justifiée des prix ?
-* Krach immobilier ou simple retournement du marché

4. Appropriation par donation et donation partage

{{{Chapitre I – Les principes des donations}}}
-* Définition des donations : le fond et la forme
{{{Chapitre II – Les différents types de donations}}}
-* Section I – Nature des donations eu égard à leur traitement successoral
-* Section II – Donations avec réserves, charges et conditions
{{{Chapitre III – Le régime fiscal des donations}}}
-* Section I – Territorialité, évaluation, abattements, barèmes et réductions de droits
-* Section II – Les principes du rappel fiscal
-* Section III – Le traitement fiscal des réserves
-* Section IV – Le traitement fiscal des charges et conditions
-* Section V – Les donations-partages
-* Section VI – Paiement des droits

Souscriptions en environnement international

{{{ Ann-Laure Alia
Clientèle Privée – Chargée de Partenariats, Assurances Saint-Honoré Patrimoine,

Groupe La Compagnie Financière Rothschild
}}}

« Souscriptions en environnement international «

-* aspects juridiques, fiscaux, civils
-* pourquoi le Luxembourg ?
-* comment investir en non côté ?
-* quelles solutions pour le holding patrimonial ?