Que demande-t-on à un gestionnaire de patrimoine ?

Une très grande capacité d’écoute couplée à une vraie intelligence situationnelle (que protéger ?, que risquer ?), la volonté de fédérer toutes les compétences et expertises (juridiques, fiscales, financières, économiques) au niveau international nécessaire à une recommandation pertinente, un réseau de partenaires (banquiers, gestionnaires de fonds) capables de répondre de façon personnalisée et fiable à une demande qui est toujours individuelle, la transparence des offres proposées au client, une très forte éthique personnelle interdisant toute opération à risque non maîtrisée, le souci d’un reporting régulier.

Il est rarissime de trouver réunies en une seule et même personne cet ensemble de valeurs professionnelles et morales.

C’est cependant ce que je me suis obstiné à rechercher pour bénéficier de la meilleure assistance sur un sujet aussi sensible que la gestion de mon patrimoine et sa future transmission à mes héritiers.

Jean-Pierre Martin  

Chef d’entreprise, Bruxelles

J’ai décidé de développer une relation suivie avec Madame Padovani en raison de sa compétence financière qui m’a donné accès à une large palette de produits du marché non rattachés à un même établissement particulier de manière à pouvoir accéder aux meilleurs gestionnaires.

J’ai aussi apprécié sa compétence juridique dans l’assistance qu’elle nous a apporté, dans le règlement important de notre vie familiale (décès de mon père, mariage de mes enfants, donations à mes petits-enfants…).

Enfin, il faut souligner que les conditions de sécurité et d’honnêteté sont absolues et que la confiance est établie.


Pol Dupont

Directeur d’entreprise, Paris

Chère Delphine,

Je tenais malgré tout à te remercier personnellement pour ton excellent travail et l’aide précieuse que tu nous a apportée face à nos problèmes. Quand je dis problèmes, je devrais dire choix et c’est bien pire encore.

C’est la première fois que nous faisons appel à une gestionnaire de patrimoine indépendante et mon dieu pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ! Tout le monde devrait faire appel à quelqu’un comme toi.

Tu n’imagines pas le désarroi dans lequel nous nous trouvions lorsque ces deux successions nous sont arrivées en quelques mois d’intervalle. Je t’avouerais que personnellement, j’étais résolue à perdre beaucoup de choses et beaucoup d’argent, cela me paraissait inévitable mais rien encore face à ces maudites décisions à prendre, presque au hasard ou sur le conseil du dernier des notaires ou du premier des banquiers.

Que d’erreurs nous aurions commises et que de pertes sans tes précieux conseils. Je ne te cache pas que j’ai ressenti ces successions comme de vraies catastrophes à gérer au moins de vue administratif et financier. Et je me rends compte aujourd’hui à quel point nous ignorons tout des lois, des règles et des conventions, j’ai l’impression que nous étions du pain béni pour les gestionnaires de tous poils !

Encore un millier de mercis.

Marie-Blanche Vandevelde

Cadre supérieur, secteur internet, Paris